5 min read

Game of thrones combien de pages

Si vous êtes un fan de la série Game of Thrones, vous vous demandez probablement combien de pages il y a dans les livres et combien dépisodes il ...

Si vous êtes un fan de la série Game of Thrones, vous vous demandez probablement combien de pages il y a dans les livres et combien d'épisodes il y a. Voici une ventilation de la série et de son contenu

La série Song of Ice and Fire est une série de sept livres, avec un total de George R. Les neuf livres prévus de Martin. Le premier livre, A Game of Thrones, a été publié en 1996 et le septième et dernier livre, The Winds of Winter, a été publié en 2016.

Il y a actuellement six saisons de la série télévisée basée sur les livres, avec une septième saison actuellement en production et diffusée en 2019. La première saison a été diffusée en avril 2011 et la dernière saison a été diffusée en mai 2019

Il y a actuellement environ 73 épisodes dans la série télévisée, le premier et le dernier épisode devant durer 90 minutes.

A Song of Ice and Fire est une série de romans fantastiques épiques écrits par George R. R. Martin. R. Martin. Il a commencé à écrire le premier livre de la série, A Game of Thrones, en 1991, et il a été publié en 1996. Martin, qui voulait à l'origine que la série soit une trilogie, a publié cinq des sept volumes prévus. A Dance with Dragons , le cinquième et dernier volume de la série, est sorti en 2011, six ans après le livre précédent, A Feast for Crows. Les Vents d'hiver, son sixième roman, est actuellement en préparation. A Dream of Spring, le septième roman, est en préparation

A Song of Ice and Fire se déroule sur les continents fictifs de Westeros et Essos. Chaque chapitre de l'histoire est raconté du point de vue d'un personnage différent, passant de neuf dans le premier roman à 31 au cinquième. Trois histoires principales s'entremêlent. une guerre dynastique entre plusieurs familles pour le contrôle de Westeros, la montée des Autres surnaturels dans l'extrême nord de Westeros et l'ambition de la fille exilée du roi déchu de monter sur le trône de fer

Martin s'est inspiré des guerres des roses et de la série de romans historiques français de Maurice Druon Les rois maudits. Le lecteur est confronté à une variété de points de vue disparates et subjectifs, et le succès ou la survie des personnages de point de vue n'est jamais garanti. Le monde moralement ambigu de A Song of Ice and Fire soulève fréquemment des questions sur la loyauté, la fierté, la sexualité humaine, la piété et la moralité des

Les livres se sont vendus à 90 exemplaires. Les quatrième et cinquième volumes ont fait leurs débuts en tête des listes des meilleures ventes du New York Times. Parmi les nombreuses œuvres dérivées figurent une adaptation de bande dessinée et un certain nombre de jeux de cartes, de société et vidéo

Synopsis de l'intrigue

A Song of Ice and Fire se déroule dans un monde fictif où les saisons durent des années et se terminent de manière inattendue. Près de trois siècles avant les événements du premier roman, la dynastie Targaryen a uni les Sept Royaumes de Westeros, établissant la suprématie militaire grâce à leur contrôle des dragons. Les Targaryen ont régné pendant trois cents ans, longtemps après la mort des dragons. Leur dynastie a finalement pris fin par une rébellion dirigée par Lord Robert Baratheon, au cours de laquelle Aerys "le roi fou" Targaryen a été tué et Robert a été couronné roi des sept royaumes. Un Game of Thrones commence 15 ans après la rébellion de Robert, avec la fin d'un été de neuf ans

L'intrigue principale suit la lutte pour le pouvoir pour le trône de fer entre les grandes maisons de Westeros après la mort du roi Robert dans A Game of Thrones. Grâce aux machinations de sa mère, la reine Cersei Lannister, l'héritier présomptif de Robert, Joffrey, 13 ans, est immédiatement proclamé roi. Lorsque l'ami le plus proche et conseiller en chef de Robert, Lord Eddard "Ned" Stark, découvre que Joffrey et ses frères et sœurs sont le résultat d'un inceste entre Cersei et son frère jumeau Ser Jaime Lannister, Eddard tente de déposer Joffrey mais est trahi et exécuté pour trahison. En réponse, les frères de Robert, Stannis et Renly, revendiquent chacun le trône à part entière. Pendant cette période de troubles, deux des sept royaumes de Westeros tentent de rompre avec le trône de fer. Robb, le fils aîné d'Eddard, est proclamé Roi du Nord, tandis que Lord Balon Greyjoy souhaite reprendre le contrôle de sa région, les Îles de Fer. Au milieu du deuxième livre, A Clash of Kings, la soi-disant "guerre des cinq rois" est bien engagée

La deuxième partie de l'histoire se déroule dans l'extrême nord de Westeros, où un mur de glace vieux de 8 000 ans connu simplement sous le nom de "le Mur" protège les Sept Royaumes des créatures surnaturelles connues sous le nom d'Autres. La Confrérie assermentée de la Garde de Nuit, les sentinelles du Mur, protège également le royaume des incursions des "sauvages" ou "Peuple Libre", qui sont plusieurs tribus humaines vivant du côté nord du Mur. L'histoire de la Garde de Nuit est racontée principalement à travers les yeux de Jon Snow, le fils bâtard de Lord Eddard Stark. Jon suit les traces de son oncle Benjen Stark et rejoint la Watch à un jeune âge, gravissant rapidement les échelons. Il finit par accéder au poste de Lord Commander of the Night's Watch. Le scénario de Night's Watch s'emmêle de plus en plus avec la guerre des cinq rois dans le troisième volume, A Storm of Swords

La troisième intrigue tourne autour de Daenerys Targaryen, la fille d'Aerys II, le dernier roi Targaryen. Daenerys est mariée par son frère aîné Viserys Targaryen à un puissant seigneur de guerre sur le continent d'Essos, à l'est de Westeros de l'autre côté du détroit, mais devient progressivement une dirigeante indépendante et intelligente à part entière. Son ascension au pouvoir est aidée par la naissance historique de trois dragons à partir d'œufs qui lui ont été offerts en cadeau de mariage. Les trois dragons deviennent rapidement non seulement un symbole de sa lignée et revendiquent le trône, mais aussi des armes de guerre dévastatrices qui l'aident à conquérir la baie de Slaver. L'intrigue fait suite à son conflit d'un an avec les cités-États de la région, au cours duquel elle cherche à consolider le pouvoir, à perturber la traite des esclaves d'Essosi et à rallier le soutien à ses projets de reconquête de Westeros.

Historique de la publication[modifier | modifier le code]

Aperçu[modifier]

Les livres de la série A Song of Ice and Fire sont d'abord publiés en couverture rigide, puis réimprimés en livre de poche. Harper Voyager publie des éditions spéciales en coffret au Royaume-Uni. La série a également été traduite dans plus de 30 langues différentes. Tous les totaux de pages indiqués ci-dessous concernent les premières éditions publiées aux États-Unis

Trois premiers romans (1991-2000)[modifier | modifier le code]

George R. R. Avant d'écrire sa série de livres A Song of Ice and Fire, Martin était déjà un auteur de fantasy et de science-fiction à succès et un écrivain de télévision. La première nouvelle de Martin a été publiée en 1971 et son premier roman a été publié en 1977. Il avait remporté trois prix Hugo, deux prix Nebula et d'autres prix pour sa courte fiction au milieu des années 1990. Bien que ses premiers livres aient été bien accueillis dans la communauté de la fiction fantastique, son lectorat est resté restreint et Martin a déménagé à Hollywood au milieu des années 1980 pour travailler comme écrivain. Il était principalement responsable de la renaissance de The Twilight Zone en 1986 et de Beauty and the Beast jusqu'en 1990, mais il a également créé ses propres pilotes de télévision et écrit des scénarios de longs métrages. Il est devenu mécontent que ses pilotes et scénarios ne soient pas produits, et que les contraintes de production liées à la télévision telles que les budgets et la durée des épisodes l'obligeaient à couper des personnages et des scènes de bataille. Cela a poussé Martin à revenir à l'écriture de livres, où il n'avait pas à se soucier de limiter son imagination. Admirer les oeuvres de J. R. R. Tolkien avait un désir d'enfance d'écrire une fantasy épique, mais il n'avait pas d'idées spécifiques

Lorsque Martin était entre deux projets hollywoodiens à l'été 1991, il a commencé à écrire Avalon, un nouveau roman de science-fiction. Après trois chapitres, il eut une vision vivante d'un garçon témoin de la décapitation d'un homme et découvrant des loups-garous dans la neige, qui devint le premier chapitre non prologue de A Game of Thrones. Laissant Avalon de côté, Martin a terminé ce chapitre en quelques jours et est devenu convaincu qu'il faisait partie d'une histoire plus vaste. Martin a commencé à créer des cartes et des généalogies après quelques chapitres supplémentaires, percevant son nouveau livre comme une histoire fantastique. Cependant, l'écriture de ce livre par Martin a été interrompue pendant quelques années lorsqu'il est retourné à Hollywood pour produire sa série télévisée Doorways, qu'ABC avait commandée mais jamais diffusée.

"La première scène. Chapitre un du premier livre, où ils découvrent les chiots loups-garous. Ça m'est arrivé de nulle part. j'étais. Je travaillais sur un autre roman quand j'ai remarqué cette scène. Cela n'avait pas sa place dans le roman sur lequel je travaillais, mais cela m'est venu si vivement que j'ai dû m'asseoir et l'écrire, et au moment où je l'ai fait, cela avait conduit à un deuxième chapitre, qui était le chapitre Catelyn. . "

—Georges R. R. Martine en 2014

Martin a donné à son agent, Kirby McCauley, les 200 premières pages et une projection d'histoire de deux pages en 1994 dans le cadre d'une trilogie prévue qui comprenait les romans A Dance with Dragons et The Winds of Winter. Martin a estimé que la série devait compter quatre et éventuellement six livres, qu'il imaginait comme deux trilogies liées d'une longue histoire alors qu'il n'avait pas encore atteint la fin du roman à 1400 pages manuscrites. Martin a nommé l'ensemble de la série A Song of Ice and Fire. Martin a vu une signification possible pour "Ice and Fire" comme la lutte des Autres froids et des dragons ardents, alors que le mot "chanson" était déjà apparu dans les titres des livres de Martin A Song for Lya et Songs the Dead Men Sing, issus de son . Martin a également mentionné le poème "Fire and Ice" de Robert Frost de 1920 comme une influence possible pour le titre de la série, ainsi que des associations culturelles telles que la passion contre la trahison.

Le manuscrit fini révisé pour A Game of Thrones comptait 1088 pages (hors annexes) et il a été publié en août 1996. L'auteur de La roue du temps, Robert Jordan, avait écrit une brève approbation pour la couverture, qui a contribué à assurer le succès précoce du livre et donc de la série auprès des lecteurs de fantasy. Blood of the Dragon , un exemple de roman de pré-sortie basé sur les chapitres de Daenerys, a remporté le prix Hugo de la meilleure nouvelle en 1997. En 1996, le premier livre a été commercialisé dans le cadre de la trilogie "Song of Ice and Fire", mais à la sortie du deuxième livre, le suffixe "trilogie" avait été abandonné et la série avait été renommée A Song of Ice and Fire.

Les 300 premières pages du deuxième livre, A Clash of Kings, ont été tirées du manuscrit A Game of Thrones. Il a été publié aux États-Unis en février 1999, avec une longueur manuscrite (sans annexes) de 1184 pages. A Clash of Kings a été le premier livre de la série A Song of Ice and Fire à être un best-seller, culminant au numéro 13 sur la liste des meilleures ventes du New York Times en 1999. Martin a reçu ses premières demandes de renseignements sur les droits de la série A Song of Ice and Fire suite au succès des films Le Seigneur des Anneaux de divers producteurs et cinéastes.

Martin avait plusieurs mois de retard dans la soumission de son troisième roman, A Storm of Swords. Son chapitre le plus récent portait sur le "Mariage rouge", une scène charnière remarquable pour sa violence (voir). Le manuscrit de A Storm of Swords comptait 1521 pages (sans annexes), ce qui a causé des problèmes à de nombreux éditeurs de Martin dans le monde. Aux États-Unis, Bantam Books a publié A Storm of Swords en un seul volume en novembre 2000, alors que certaines éditions dans d'autres langues étaient divisées en deux, trois, voire quatre volumes. La liste des best-sellers du New York Times a classé A Storm of Swords au numéro douze

Martin avait initialement prévu d'écrire trois autres livres après A Game of Thrones, A Clash of Kings et A Storm of Swords. Le quatrième livre, provisoirement intitulé A Dance with Dragons, était censé se concentrer sur le retour de Daenerys Targaryen à Westeros et les conflits qui s'ensuivirent. Martin voulait situer cette histoire cinq ans après A Storm of Swords pour permettre aux jeunes personnages de mûrir et aux dragons de grandir. Martin a entrepris d'écrire le roman plus près de A Clash of Kings après avoir convenu avec ses éditeurs dès le début qu'il devrait être plus court que A Storm of Swords. Un long prologue a été nécessaire pour établir ce qui s'était passé entre-temps, qui a commencé comme un chapitre d'Aeron Damphair sur les îles de fer au Kingsmoot. Parce que les événements sur les îles de fer étaient suffisamment importants pour justifier un nouveau personnage POV, Martin a finalement introduit trois nouvelles perspectives

Martin espérait encore en 2001 que le quatrième opus serait publié au quatrième trimestre de 2002. Cependant, pendant le processus d'écriture, l'écart de cinq ans n'a pas fonctionné pour tous les personnages. D'une part, Martin n'était pas satisfait de simplement couvrir les événements de l'écart par des flashbacks et une rétrospection interne. D'autre part, il semblait peu probable que rien ne se produise pendant cinq ans. Martin s'est rendu compte qu'il avait besoin d'un livre provisoire supplémentaire, A Feast for Crows, après avoir travaillé sur le livre pendant environ un an. L'histoire commencerait immédiatement après le troisième livre, et Martin a abandonné l'idée d'un écart de cinq ans. Le matériel du prologue écrit de 250 pages a été mélangé en tant que nouveaux personnages de point de vue de Dorne et des îles de fer. L'intrigue de Martin était compliquée par ces scénarios élargis et les interactions d'histoire qui en résultaient

La longueur du manuscrit de A Feast for Crows a finalement dépassé celle de A Storm of Swords. Martin hésitait à faire les coupes profondes nécessaires pour ramener le livre à une longueur publiable, car cela mettrait en péril l'histoire qu'il avait en tête. Il a également rejeté l'idée d'imprimer le livre en "microtype sur papier pelure d'oignon et de donner à chaque lecteur une loupe. ". Martin, d'autre part, a rejeté la proposition des éditeurs de diviser l'histoire en A Feast for Crows, Parts One et Two. Martin avait déjà commencé à écrire toutes les histoires des personnages, et il s'est opposé à la fin du premier livre sans aucune résolution pour ses nombreux personnages de point de vue, comme dans les livres précédents.

Les personnages étant dispersés à travers le monde, un ami a suggéré à Martin de diviser géographiquement l'histoire en deux volumes, dont le premier serait A Feast for Crows. Cette approche permettrait à Martin de terminer ses arcs d'histoire précédemment commencés, ce qu'il croyait toujours être la meilleure approche des années plus tard. Martin a déplacé les histoires de personnages inachevées de l'est (Essos) et du nord (Winterfell et le mur) dans le livre suivant, A Dance with Dragons, laissant A Feast for Crows pour couvrir les événements de King's Landing, les Riverlands, Dorne et le . Les deux livres commencent immédiatement après la conclusion de A Storm of Swords, se déroulant en parallèle plutôt que séquentiellement, et présentent des distributions distinctes de personnages avec peu de chevauchement. Martin a divisé les chapitres d'Arya entre les deux livres après avoir déplacé les trois autres personnages les plus populaires (Jon Snow, Tyrion et Daenerys) dans A Dance with Dragons

A Feast for Crows a fait ses débuts en tête de la liste des best-sellers du New York Times en octobre 2005 au Royaume-Uni et en novembre 2005 aux États-Unis. Parmi ceux qui ont fait l'éloge de Martin se trouvait Lev Grossman du Time, qui l'a surnommé "le Tolkien américain. ". Cependant, les fans et les critiques ont été déçus par la scission de l'histoire, qui a laissé le sort de plusieurs personnages populaires non résolu après la fin du cliffhanger de A Storm of Swords. Alors que A Dance with Dragons serait à moitié terminé, Martin a déclaré dans l'épilogue de A Feast for Crows que le prochain volume serait publié l'année suivante. Cependant, les dates de sortie prévues ont été repoussées à plusieurs reprises. Pendant ce temps, HBO a acquis les droits d'adapter A Song of Ice and Fire en une série dramatique fantastique en 2007, et le premier des dix épisodes consacrés à A Game of Thrones a été diffusé en avril 2011.

A Dance with Dragons , avec environ 1600 pages de longueur manuscrite, a finalement été publié en juillet 2011 après six ans d'écriture, plus long en nombre de pages et en temps d'écriture que n'importe lequel des quatre romans précédents. Aux deux tiers environ du livre, l'histoire de A Dance with Dragons rattrape et va au-delà de l'histoire de A Feast for Crows, mais elle couvre toujours moins d'histoire que Martin ne l'avait prévu, omettant au moins une grande bataille planifiée. . Martin a imputé le retard à ses efforts pour démêler "le nœud Meereenese", que l'intervieweur a traduit par "faire en sorte que la chronologie et les personnages s'emboîtent alors que divers fils convergent vers [Daenerys]. ". Martin a également admis avoir passé trop de temps à réécrire et à perfectionner l'histoire, mais il a catégoriquement nié les théories de certains de ses détracteurs selon lesquelles il s'était désintéressé de la série ou attendrait de gagner plus d'argent.

Romans prévus et futur (2011-présent)

Martin pense que les deux derniers volumes de la série seront de gros livres avec 1500 pages manuscrites chacun. Le sixième livre s'intitulera The Winds of Winter, après le dernier livre de la trilogie initialement prévue. Martin a finalement annoncé A Dream of Spring comme titre du septième livre en 2006, après avoir été mécontent du titre provisoire A Time for Wolves pour le volume final. Martin a déclaré en mars 2012 que les deux derniers romans emmèneront les lecteurs plus au nord que n'importe lequel des livres précédents, et que les Autres apparaîtront dans les deux derniers romans. Martin a déclaré qu'il ne permettrait pas à un autre auteur de terminer la série de livres

Les vents de l'hiver[modifier | modifier le code]

The Winds of Winter résoudra les cliffhangers de A Dance with Dragons dès le début et "s'ouvrira avec les deux grandes batailles que [le cinquième livre] préparait, la bataille dans la glace et la bataille [le sixième livre] était en train de construire . ] de la baie des Serfs. Ensuite, continuez à partir de là. "Au milieu de 2010, Martin avait terminé cinq chapitres de The Winds of Winter du point de vue de Sansa Stark, Arya Stark, Arianne Martell et Aeron Greyjoy, totalisant environ 100 pages terminées. ". Martin a annoncé en janvier 2012 qu'il reviendrait à l'écriture après la publication de A Dance with Dragons en 2011. Entre-temps, il a fait des tournées de livres, assisté à des conventions et travaillé sur son roman The World of Ice. Martin a publié un chapitre de The Winds of Winter du point de vue de Theon Greyjoy en décembre 2011; . En octobre, 400 pages du sixième roman avaient été achevées. Martin a fait allusion au ton de ce livre lors de la Foire internationale du livre de Guadalajara au Mexique début décembre 2016. "En ce moment, il y a beaucoup de chapitres sombres. ". Depuis 20 ans, je vous prévenais que l'hiver arrivait. L'hiver est une période où les choses meurent et où le monde est rempli de froid, de glace et d'obscurité, donc ce ne sera pas le bonheur que les gens espèrent peut-être. Certains personnages sont dans des situations très sombres. "Martin n'avait pas l'intention de séparer géographiquement les personnages à nouveau. "

Martin a donné trois ans comme estimation réaliste pour terminer le sixième livre à un bon rythme en 2011, mais a ajouté que le livre "sera terminé quand il sera terminé", reconnaissant que ses estimations de publication précédentes avaient été trop optimistes. Il y avait des indications en 2015 que le livre serait publié avant la sixième saison de l'émission HBO, mais Martin a confirmé début janvier 2016 qu'il n'avait pas respecté le délai de fin d'année fixé avec son éditeur pour la sortie du livre avant la sixième. . Il a également révélé qu'en mai 2015, il considérait qu'un délai d'octobre 2015 était réalisable, et qu'en septembre 2015, il considérait toujours que le délai de fin d'année était réalisable. Il a également confirmé qu'une partie de l'intrigue du livre pourrait être révélée dans la prochaine saison de Game of Thrones. Martin a annoncé en février 2016 qu'à l'exception de Wild Cards, il n'écrirait pas de téléplays, de scénarios, de nouvelles, d'introductions ou d'avant-propos jusqu'à ce que The Winds of Winter soit terminé. Martin a déclaré en mars 2020 qu'il écrivait The Winds of Winter tous les jours et qu'il espérait le terminer d'ici juin 2021. Martin a déclaré en octobre 2022 qu'il avait terminé environ les trois quarts du livre

Un rêve de printemps[modifier | modifier le code]

Martin ne s'est engagé à terminer la série qu'avec le septième roman "jusqu'à ce que je décide de ne pas m'engager. ". Il ne tronquera pas l'histoire pour tenir dans un nombre arbitraire de volumes, comme indiqué dans son objectif déclaré de raconter l'histoire du début à la fin. Il connaît la fin et l'avenir des personnages principaux à grands traits, et terminera la série avec des éléments doux-amers dans lesquels tout le monde ne vivra pas heureux pour toujours. Martin espère écrire une fin similaire au Seigneur des anneaux, qui, selon lui, a ajouté une profondeur et une résonance satisfaisantes à l'histoire. Martin, en revanche, a souligné la difficulté d'éviter une situation similaire à la finale de la série télévisée Lost, qui a déçu certains fans en s'écartant trop de leurs propres théories et désirs. Martin a exprimé ses inquiétudes quant au fait qu'A Dream of Spring ne soit pas terminé au moment où l'émission télévisée Game of Thrones rattrape son retard dans le scénario des romans en 2012. Martin a déclaré en 2015 qu'il n'écrivait pas A Dream of Spring aux côtés de The Winds of Winter, et au début de 2016, il a déclaré qu'il ne croyait pas que A Dream of Spring serait publié avant la dernière saison de l'émission HBO. Martin a déclaré en avril 2018 qu'il n'avait pas commencé à travailler sur le livre, et en novembre, il a déclaré qu'après The Winds of Winter, il déciderait quoi faire ensuite. A Spring Dream ou le deuxième volume de Fire. En mai 2019, il a déclaré qu'il n'avait pas commencé à écrire A Dream of Spring et qu'il ne le ferait pas avant d'avoir terminé The Winds of Winter.

Martin a déclaré lors d'une séance de questions-réponses à la Foire internationale du livre de Guadalajara en 2016 : "Je ne vais pas vous dire comment je vais terminer mon livre, mais je soupçonne que la saveur générale sera aussi douce-amère que . ". "

Autres écrits[modifier le code]

Martin a déclaré qu'il n'écrirait plus jamais rien à l'échelle de A Song of Ice and Fire et ne reviendrait dans cet univers fictif que dans le cadre de romans autonomes. Au lieu de continuer la série, il préfère écrire des histoires sur des personnages d'autres époques de A Song of Ice and Fire, comme son projet Tales of Dunk and Egg. Martin a déclaré qu'il aimerait revenir à l'écriture de nouvelles, de nouvelles, de romans et de romans autonomes dans des genres allant de la science-fiction à l'horreur en passant par la fantaisie et les mystères du meurtre.

Inspiration et écriture[modifier | modifier le code]

"[La série Ice and Fire de Martin] était révolutionnaire (du moins pour moi) à bien des égards. ". Surtout, les livres étaient très imprévisibles, surtout dans un genre où les lecteurs se sont habitués à l'intensément prévisible. [. ] Quand j'ai lu A Game of Thrones pour la première fois, cela m'a choqué et a fondamentalement changé mes idées sur ce qui pouvait être fait avec la fantasy épique. "

—Joe Abercrombie, auteur de fantasy, en 2008

George R. R. Martin pense que les influences les plus profondes sont celles rencontrées dans l'enfance. Après avoir lu H. P. Lovecraft, Robert E. Howard, Robert A. Martin a grandi en lisant Heinlein, Eric Frank Russell, Andre Norton, Isaac Asimov, Fritz Leiber et Mervyn Peake, et il n'a jamais classé leurs œuvres comme science-fiction, fantastique ou horreur. En conséquence, il écrira dans n'importe quel genre. Martin a classé A Song of Ice and Fire comme « épique fantastique », citant l'épopée de haute fantaisie de Tad Williams Memory, Sorrow et Thorn comme une influence majeure sur la création de la série. Jack Vance est l'un de ses auteurs préférés, même si Martin pensait que la série n'était pas particulièrement Vanceenne

Martin a vécu à Dubuque pendant quelques années dans les années 1970 et pense que les hivers rigoureux ont influencé son écriture. "Je pense que beaucoup de choses dans A Game of Thrones, la neige, la glace et le gel, viennent de mes souvenirs de Dubuque. "

Le cadre médiéval a longtemps servi de toile de fond à la fantasy épique. Les personnages originaux, d'autre part, peuvent augmenter le suspense et l'empathie pour les lecteurs là où la fiction historique laisse les lecteurs avertis connaître le résultat historique. Cependant, Martin a estimé que la fiction historique, en particulier lorsqu'elle se déroulait au Moyen Âge, avait une excitation, un courage et un réalisme qui manquaient à la fantaisie avec une toile de fond similaire. En conséquence, il souhaitait combiner le réalisme de la fiction historique avec l'attrait magique des meilleurs fantasmes, évitant la magie au profit des batailles et des intrigues politiques. Il a également décidé d'éviter le cadre typique du bien contre le mal du genre, citant le combat entre Achille et Hector dans l'Iliade d'Homère, dans lequel personne ne se distingue comme un héros ou un méchant, comme exemple de ce qu'il espère réaliser avec son

Martin est largement considéré comme ayant élargi le genre de fiction fantastique pour le contenu pour adultes. Amber Taylor, écrivant pour The Atlantic, a décrit les romans comme "une fantaisie dure avec des personnages vulnérables auxquels les lecteurs s'attachent émotionnellement. ". CNN a trouvé que les descriptions matures de Martin étaient "beaucoup plus franches que celles trouvées dans les œuvres d'autres auteurs de fantasy" en 2000, malgré l'évaluation de Martin du genre fantastique devenant plus grossière une décennie plus tard et le travail de certains écrivains allant au-delà des thèmes matures de . Selon Adam Roberts, la série de Martin est l'exemple le plus réussi et le plus populaire du sous-genre émergeant de la fantasy grimdark.

Processus d'écriture[modifier le code]

Martin prévoyait d'écrire trois livres de 800 pages manuscrites au début de la série parce qu'il voulait écrire quelque chose d'épique. Le contrat initial de Martin dans les années 1990 stipulait des délais d'un an pour ses œuvres littéraires précédentes, mais il ne s'est rendu compte que plus tard que ses nouveaux livres étaient plus longs et nécessitaient donc plus de temps d'écriture. Martin prévoyait de prendre 18 mois à deux ans pour chaque volume en 2000, le dernier des six livres prévus devant sortir cinq ou six ans plus tard. Cependant, la série A Song of Ice and Fire devenant l'histoire la plus grande et la plus ambitieuse qu'il ait jamais tenté d'écrire, il lui reste encore deux livres à terminer d'ici 2022. Martin a déclaré que pour s'immerger dans le monde fictif et écrire, il devait être dans son propre bureau à Santa Fe, au Nouveau-Mexique. Martin écrivait encore de la fiction sur un ordinateur DOS en utilisant WordStar 4 en 2011. 0 logiciel. Il commence sa journée à 10h. m. tous les jours. Le matériel excisé et les versions précédentes sont sauvegardés au cas où ils seraient réinsérés ultérieurement. Martin considère A Song of Ice and Fire comme une seule histoire publiée en plusieurs volumes plutôt qu'une "série. "

Martin a situé l'histoire de A Song of Ice and Fire dans un monde secondaire inspiré des œuvres de Tolkien. Contrairement à Tolkien, qui a créé des langues entières, des mythologies et des histoires pour la Terre du Milieu bien avant d'écrire Le Seigneur des Anneaux, Martin commence généralement par une esquisse d'un monde imaginaire, qu'il improvise ensuite dans un cadre fictif réalisable en cours de route. Il a décrit son écriture comme "presque un processus de rêverie" et ses histoires, qui ont un noyau mythique plutôt que scientifique, puisent dans l'émotion plutôt que dans la rationalité. Martin utilise des cartes et une liste de distribution qui dépasse les 60 pages dans le quatrième tome, mais il retient la majorité des informations dans sa tête. Son histoire imaginaire est sujette à changement jusqu'à sa publication, et seuls les romans sont considérés comme canon. Martin n'a pas l'intention de publier ses notes privées une fois la série terminée

Martin s'est beaucoup inspiré pour la série de l'histoire réelle, ayant plusieurs bibliothèques pleines d'histoire médiévale pour la recherche et la visite de monuments historiques européens. Pour un Américain qui ne parle que l'anglais, l'histoire de l'Angleterre s'est avérée être la source la plus accessible de l'histoire médiévale, donnant à la série une saveur historique britannique plutôt qu'allemande ou espagnole. Ned et Robb Stark, par exemple, ressemblent à Richard, 3e duc d'York et à son fils Édouard IV, tandis que la reine Cersei ressemble à la fois à Marguerite d'Anjou et à Elizabeth Woodville. Martin s'est plongé dans un large éventail de sujets médiévaux, y compris les vêtements, la nourriture, les festins et les tournois, afin d'avoir les faits à portée de main si nécessaire lors de l'écriture. La guerre de Cent Ans, les croisades, la croisade des Albigeois et les guerres des roses ont toutes eu un impact sur la série, bien que Martin ait évité de faire des adaptations directes. Martin a également été influencé par les romans historiques français de Maurice Druon, Les Rois maudits, qui traitent de la monarchie française aux XIIIe et XIVe siècles. Martin a également déclaré que les événements clés de l'histoire sont basés sur des événements historiques en Écosse, tels que le dîner noir de 1440 et le massacre de Glencoe en 1692.

Martin s'est également inspiré de l'histoire romaine, comparant Stannis Baratheon à l'empereur romain Tibère. Martin s'est inspiré du « mariage rouge », un rebondissement essentiel dans A Storm of Swords, du massacre de Glencoe et du dîner noir.

L'histoire est structurée pour suivre les principaux repères avec un objectif final en tête, mais Martin est libre d'improviser. À l'occasion, des détails improvisés ont eu un impact significatif sur l'histoire prévue. Martin a gardé plus de notes privées que jamais auparavant par le quatrième livre pour garder une trace des nombreuses intrigues secondaires, qui sont devenues si détaillées et tentaculaires par le cinquième livre qu'elles sont devenues difficiles à manier. Les éditeurs, les réviseurs et les lecteurs de Martin gardent un œil sur les erreurs involontaires, bien que certains aient été imprimés. Martin, par exemple, a fait référence à la couleur des yeux de certains personnages de manière incohérente et a décrit un cheval comme étant d'un sexe puis d'un autre.

Structure narrative

Apparition en tant que personnage POV Apparence en tant que personnage non POV

Les livres sont divisés en chapitres, dont chacun est raconté à la troisième personne limité à travers les yeux d'un personnage de point de vue, une technique que Martin a apprise en tant que jeune étudiant en journalisme. À partir de neuf personnages POV dans A Game of Thrones, le nombre passe à 31 dans A Dance with Dragons (voir tableau). Les personnages POV uniques sont principalement limités aux prologues et aux épilogues. "les Starks (bons gars), les Targaryen (au moins un bon gars, ou fille), les Lannister (complices), les Greyjoys (principalement complices), les Baratheon (mélangés), les Tyrell (pas clair) et les Martell . Selon Lev Grossman de Time, les lecteurs "vivent la lutte pour Westeros de tous les côtés à la fois", donc "chaque combat est à la fois un triomphe et une tragédie". ". [et tout le monde est à la fois un héros et un méchant]"

Une chanson de glace et de feu, inspirée du Seigneur des anneaux, commence par se concentrer sur un petit groupe (avec tout le monde à Winterfell sauf Daenerys) puis se divise en histoires séparées. Les intrigues vont à nouveau converger, mais Martin a eu du mal à trouver le tournant de cette série complexe, ce qui a ralenti son écriture. Martin aurait atteint le tournant dans A Dance with Dragons, ou pas encore dans les livres, selon l'interview. Wild Cards , une série de livres multi-auteurs sur l'univers partagé éditée par Martin depuis 1985, a inspiré la structure de la série de plusieurs POV et de scénarios entrelacés. En tant qu'auteur unique, Martin commence chaque nouveau livre par un plan de chapitre et peut écrire quelques chapitres successifs du point de vue d'un seul personnage plutôt que de travailler chronologiquement. Plus tard, les chapitres sont réorganisés pour améliorer l'entrecoupement des personnages, la chronologie et le suspense

Martin, qui a une formation en scénarisation de télévision et de cinéma, essaie de garder les lecteurs intéressés en terminant chaque chapitre de A Song of Ice and Fire par un moment tendu ou révélateur, une torsion ou un cliffhanger, semblable à une pause télévisée. La scénarisation lui a également appris la technique de "couper la graisse et laisser le muscle", qui est l'étape finale de la finition d'un livre, et qui a permis de réduire le nombre de pages dans A Dance with Dragons de près de quatre-vingts pages. Martin a beaucoup plus de mal à diviser l'histoire continue de A Song of Ice and Fire en livres. Chaque livre doit représenter une étape du voyage qui se termine par une fermeture pour la majorité des personnages. Bien que A Dance with Dragons ait eu plus de cliffhangers que prévu par Martin, une plus petite partie des personnages se retrouve avec des cliffhangers clairs pour s'assurer que les lecteurs reviennent pour le prochain épisode. Les personnages POV uniques et réguliers sont écrits pour avoir des arcs de personnages complets qui se terminent par une tragédie ou un triomphe, et ils sont écrits pour garder l'attention des lecteurs et ne pas être ignorés. Les personnages principaux sont tués afin que le lecteur n'ait pas à compter sur le héros pour sauver la situation, mais ressent plutôt la peur du personnage à chaque tour de page

L'arc narratif plus large non résolu alimente les spéculations sur les développements futurs de l'intrigue. Selon Martin, une grande partie de la clé de l'avenir de A Song of Ice and Fire est cachée sur une douzaine d'années dans le passé fictif, dont chaque volume révèle plus de. Les événements prévus depuis le début sont annoncés, mais Martin prend soin de ne pas rendre l'histoire prévisible. Les personnages de point de vue, qui servent de narrateurs indignes de confiance, peuvent fournir des éclaircissements ou des perspectives alternatives sur des événements passés. Par conséquent, ce que les lecteurs croient être vrai peut ne pas l'être

Développement du personnage[modifier | modifier le code]

Martin voulait que l'épopée A Song of Ice and Fire ait un large éventail de personnages et de nombreux décors différents dès le début, les personnages servant de cœur à l'histoire. A Feast for Crows a une liste de personnages de 63 pages, avec bon nombre des milliers de personnages mentionnés brièvement ou disparaissant pendant de longues périodes. Lorsque Martin ajoute une nouvelle famille à la liste sans cesse croissante des généalogies dans les annexes, il conçoit un secret sur la personnalité ou le destin des membres de la famille. Leur histoire, cependant, est sujette à changement jusqu'à ce qu'elle soit écrite dans l'histoire. Martin a puisé la majorité de l'inspiration de son personnage dans l'histoire (sans traduire directement les personnages historiques) et ses propres expériences, mais aussi dans les mœurs de ses amis, connaissances et personnalités publiques. L'objectif de Martin est de "rendre mes personnages réels et humains, des personnages avec le bien et le mal, nobles et égoïstes mélangés dans leur nature". ". "La dévotion de Martin à habiter pleinement ses personnages, pour le meilleur ou pour le pire, crée un élan irrésistible dans ses romans et contient une critique implicite de la simplicité morale de Tolkien", a écrit Jeff VanderMeer du Los Angeles Times (voir)

Martin a délibérément enfreint la règle d'écriture de ne jamais donner deux noms de personnages commençant par la même lettre. Les noms de personnages, d'autre part, reflètent les systèmes de dénomination dans diverses histoires familiales européennes, où des noms spécifiques étaient associés à des maisons royales spécifiques et même des familles secondaires se voyaient attribuer les mêmes noms à plusieurs reprises. Dans l'histoire de A Song of Ice and Fire, les enfants sont nommés "Robert" en l'honneur du roi Robert de la maison Baratheon, "Brandon" en l'honneur de Brandon le bâtisseur (du mur), et la syllabe "Ty" est couramment trouvée . Martin a distingué les personnes qui partageaient un prénom en ajoutant des chiffres ou des lieux à leurs prénoms, confiant que les lecteurs seraient attentifs (par exemple. g. g. Henri V d'Angleterre). Les noms de famille ont été choisis pour correspondre aux groupes ethniques (voir). Les Premiers Hommes de Westeros avaient des noms descriptifs simples comme Stark et Strong, tandis que les descendants des envahisseurs andals du Sud ont des noms de maison plus élaborés et non descriptifs comme Lannister ou Arryn, et les Targaryen et Valyriens du continent oriental ont les noms les plus exotiques.

Pour capturer leurs perspectives sur le monde, tous les personnages sont conçus pour parler avec leur propre voix interne. L'Atlantique s'est demandé si Martin voulait que les lecteurs sympathisent avec les personnages des deux côtés de la querelle Lannister-Stark bien avant que les développements de l'intrigue ne les obligent à prendre des décisions émotionnelles. Contrairement à la plupart des fantasmes épiques conventionnels, les personnages de A Song of Ice and Fire sont vulnérables, de sorte que le lecteur "ne peut pas être sûr que la bonne volonté triomphe, ce qui rend les cas où elle le fait d'autant plus exultants", selon The Atlantic. "Martin s'implique émotionnellement dans la vie des personnages en écrivant, ce qui rend parfois les chapitres avec des événements horribles difficiles à écrire. ". Voir le monde à travers les yeux des personnages nécessite de l'empathie pour eux, y compris pour les méchants, qu'il a déclaré aimer comme s'ils étaient ses propres enfants. Martin a découvert que certains de ses personnages avaient leur propre esprit et a pris son écriture dans des directions inattendues. Si l'histoire prévue ne marche pas, il y revient, mais ces détours peuvent être plus gratifiants pour lui

Les lecteurs répondent le plus à Arya Stark, Tyrion Lannister, Jon Snow et Daenerys Targaryen. Selon Martin, ils sont également quatre des "six grands" personnages principaux de la série (les deux autres étant Sansa Stark et Bran Stark). Martin a déclaré que Tyrion était son préféré parmi les personnages gris, sa ruse et son esprit faisant de lui le plus agréable à écrire. Martin a également déclaré que Bran Stark est le personnage le plus difficile à créer. L'histoire de Bran, en tant que personnage le plus profondément impliqué dans la magie, doit être traitée avec soin dans les aspects surnaturels des livres. Bran est également le plus jeune personnage de la série, et il doit faire face à des thèmes adultes tels que le chagrin, la solitude et la colère. Martin voulait que les jeunes personnages mûrissent plus rapidement entre les chapitres, mais comme il était peu plausible qu'un personnage prenne deux mois pour répondre, un livre terminé représente très peu de temps passé. Martin espérait que la pause de cinq ans prévue aiderait à apaiser la situation et à faire vieillir les enfants presque à l'âge adulte en termes de Sept Royaumes, mais il a ensuite abandonné la pause de cinq ans (voir la section)

Bien qu'impliquant des dragons et de la sorcellerie, la série A Song of Ice and Fire, par rapport à de nombreuses autres œuvres fantastiques épiques (emblème de J. Rue Allen. Le visage dans la piscine, écrit par John en 1905)

Bien que la fantaisie moderne embrasse fréquemment l'étrangeté, la série A Song of Ice and Fire est largement saluée pour ce qui est perçu comme une sorte de réalisme médiéval. Martin a entrepris de faire en sorte que l'histoire ressemble plus à de la fiction historique qu'à de la fantaisie contemporaine, en mettant moins l'accent sur la magie et la sorcellerie et plus sur les batailles, l'intrigue politique et les personnages, estimant que la magie devrait être utilisée modérément dans le genre épique et fantastique. Malgré le fait que la quantité de magie a progressivement augmenté tout au long de l'histoire, on s'attend toujours à ce que la série se termine avec moins de magie manifeste que la plupart des fantasmes modernes. Martin pense que la magie littéraire efficace devrait dépeindre des forces étranges et dangereuses au-delà de la compréhension humaine, plutôt que des technologies extraterrestres avancées ou des formules magiques. En conséquence, les personnages ne comprennent que les aspects naturels de leur monde, pas les éléments magiques, comme le font les Autres.

Parce que Martin a fondé l'univers de A Song of Ice and Fire sur des sources historiques, Damien G. Walter du Guardian a vu un parallèle fort entre Westeros et l'Angleterre pendant la guerre des roses. Selon Adam Serwer de The Atlantic, A Song of Ice and Fire est "plus une histoire de politique qu'une histoire d'héroïsme, une histoire sur l'humanité aux prises avec ses obsessions les plus basses qu'en réalisant son potentiel glorieux", avec la lutte de pouvoir émergente issue de la . Martin voulait explorer les conséquences des décisions des dirigeants dans les romans ainsi que refléter les frictions des structures de classe médiévales, car la bonté générale ne fait pas automatiquement des dirigeants compétents et vice versa.

Martin rejette la bataille entre le bien et le mal comme thème commun dans le genre fantastique car il ne reflète pas la réalité. Martin est attiré par les caractères gris, mais il convient avec William Faulkner que seul le cœur humain en conflit avec lui-même vaut la peine d'être écrit. Dans la série A Song of Ice and Fire, Martin se penche sur les thèmes de la rédemption et du développement du personnage. La structure à points de vue multiples permet d'explorer les personnages sous différents angles, y compris celui des méchants présumés

Bien que la fantaisie provienne d'un domaine imaginaire, Martin voit un réel besoin de refléter le monde réel dans lequel les gens, même les personnes aimées, meurent parfois de manière indescriptible. Les personnages principaux sont tués afin que le lecteur ne s'attende pas à ce que le héros supposé survive, mais ressent plutôt la même tension et la même peur que les personnages. Les romans reflètent également les taux de mortalité élevés associés à la guerre. La mort de figurants surnuméraires, ou orcs ou leurs équivalents, a peu d'impact sur les lecteurs, alors que la mort d'un ami a un impact émotionnel beaucoup plus important. Martin croit que le sacrifice d'un héros peut révéler quelque chose de profond sur la nature humaine

Selon Martin, le genre fantastique se concentre rarement sur le sexe et la sexualité, le traitant souvent de manière juvénile ou l'ignorant complètement. Martin, d'autre part, estime que la sexualité est un moteur important de la vie humaine qui ne doit pas être exclu du récit. Martin donne la priorité aux détails sensoriels plutôt qu'à l'avancement de l'intrigue afin de permettre aux lecteurs de découvrir les scènes de sexe des romans, "qu'il s'agisse d'un grand sexe transcendant, excitant et époustouflant, ou qu'il soit dérangeant, tordu, sombre ou décevant. ". "Martin était fasciné par les contrastes médiévaux dans lesquels les chevaliers honoraient leurs dames avec des poèmes et portaient leurs faveurs lors de tournois tandis que leurs armées violaient des femmes sans réfléchir en temps de guerre. ". Le concept inexistant de l'adolescence au Moyen Âge a servi de modèle à l'activité sexuelle de Daenerys à l'âge de 13 ans dans les livres. Les romans font également référence aux pratiques incestueuses de la dynastie ptolémaïque afin de garder leurs lignées pures.

Martin utilise une distribution diversifiée de personnages féminins pour examiner les rôles des femmes dans les sociétés patriarcales. Ses personnages féminins doivent couvrir le même large éventail de traits humains que les hommes, car il écrit tous les personnages en tant qu'êtres humains avec les mêmes besoins fondamentaux, rêves et influences.

Réception[modifier]

Réponse critique

Selon Science Fiction Weekly, "peu de gens contesteraient que la réalisation la plus monumentale de Martin à ce jour a été la série fantastique historique révolutionnaire A Song of Ice and Fire", qui a reçu des critiques "d'ordre de grandeur" meilleures que ses œuvres précédentes, comme Martin l'a décrit. . La série a été décrite comme une "superbe saga fantastique" qui "a élevé Martin à un tout nouveau niveau de succès" par le magazine Weird Tales en 2007. Peu de temps avant la sortie de A Dance with Dragons en 2011, Bill Sheehan du Washington Post avait prédit qu'"aucune œuvre fantastique n'avait généré une telle anticipation depuis le duel final de Harry Potter avec Voldemort", et Ethan Sacks du Daily News avait prédit que la série serait . ". Salon. Andrew Leonard de com a déclaré

Le succès de la série est d'autant plus remarquable qu'elle a fait ses débuts sans publicité grand public ni buzz sur la scène fantasy/SF. George R. R. Martin a construit sa base de fans à la dure, par le bouche à oreille, en immergeant ses personnages dans l'esprit de ses lecteurs à un point dont la plupart des auteurs de fantasy ne peuvent que rêver.

Selon Publishers Weekly, « Martin ne peut pas rivaliser avec Tolkien ou Robert Jordan, mais il se classe parmi des médiévistes de la fantasy aussi accomplis que Poul Anderson et Gordon Dickson. ". "Après la sortie du quatrième volume en 2005, Lev Grossman du Time a surnommé Martin une" force majeure de l'évolution de la fantasy "et l'a surnommé" le Tolkien américain ", expliquant que, alors que Martin n'était" [pas] le plus connu des droites américaines- . ". Son talent de conteur rivalise avec celui de presque tous les romanciers littéraires travaillant aujourd'hui. ". Selon Grossman, l'expression "American Tolkien" "est restée fidèle à [Martin], comme elle était censée l'être", et a été reprise par des médias tels que le New York Times ("Il est bien meilleur que ça"), The . En 2011, le magazine Time a nommé Martin l'une des 100 personnes les plus influentes au monde et USA Today a nommé George R. R. Martin est leur auteur de l'année 2011

Selon John Barber du Globe and Mail, Martin parvient à maîtriser et à transcender le genre en même temps, avec « des critiques applaudissant la profondeur de ses caractérisations et l'absence de cliché dans des livres remplis de nains et de dragons ». ". Au moment de leur sortie, Publishers Weekly a fait l'éloge des trois premiers romans de A Song of Ice and Fire, affirmant que A Game of Thrones avait "des personnages superbement développés, une prose accomplie et une pure sanglante d'esprit", A Clash of Kings était "remarquable . ". Ils découvrent cependant que A Feast For Crows, en tant que quatrième volet, "manque cruellement de son autre moitié. ". Les options limitées ici sont savoureuses mais pas copieuses. " Leur critique pour A Dance with Dragons a fait écho aux critiques pour le quatrième volume, disant que, alors que "le nouveau volume a une sensation similaire à Feast", "Martin le garde frais en se concentrant sur les personnages populaires [qui étaient] visiblement absents du précédent . ". "

Les romans captivent les lecteurs avec "des histoires complexes, des personnages fascinants, un excellent dialogue, un rythme parfait et la volonté de tuer même ses personnages principaux", selon le Los Angeles Times, et "le génie de Martin à évoquer l'atmosphère à travers la description est une marque durable. . ". CNN a noté que "l'histoire traverse différents points de vue dans un savant mélange d'observation, de narration et de dialogue bien conçu qui éclaire à la fois le personnage et l'intrigue avec un style fascinant", tandis que David Orr du New York Times a découvert que "tous . ". Chaque ville a une série de triomphes et de tribulations dont on se souvient de manière complexe. "Salon. "Je ne pouvais pas m'empêcher de lire Martin parce que mon désir de savoir ce qui allait se passer combiné à mon incapacité absolue à deviner ce qui allait se passer et m'a laissé impuissant devant sa sorcellerie", écrit Andrew Leonard pour com. J'étais secoué et épuisé à la fin. "Le Christian Science Monitor a recommandé de lire les livres avec une encyclopédie A Song of Ice and Fire à proximité pour" saisir tous les indices et détails subtils et superposés que [Martin] laisse dans ses livres. ". Vous serez récompensé pour votre attention et vos questions recevront une réponse. "

Sam Jordison et Michael Hann du Guardian étaient parmi les critiques les plus virulents. Dans une revue de 2009, Jordison a exprimé ses réserves sur A Game of Thrones, résumant : "C'est dingue. ". C'est peu sophistiqué. C'est caricatural. Néanmoins, je n'ai pas pu lâcher le livre. L'écriture de Martin est excellente, malgré l'absurdité archaïque. Son dialogue est rapide et souvent drôle. Sa prose descriptive est immédiate et atmosphérique, en particulier lorsqu'il s'agit d'évoquer un pressentiment délicieusement sombre [du long hiver imminent]. " Malgré les modifications apportées par Martin à la convention fantastique, Hann ne considérait pas les romans comme se démarquant du genre fantastique général, même s'il redécouvrait ses vues d'enfance. "

Que lorsque les choses vont généralement mal [dans le monde réel], c'est une joie profonde de plonger la tête la première dans quelque chose d'aussi complètement immersif, quelque chose dont il n'est pas nécessaire de sortir pendant des heures d'affilée. Et si cette immersion inclut des dragons, de la magie, des spectres de l'au-delà, des loups métamorphosés et des princes exilés, qu'il en soit ainsi.

La critique littéraire académique a été lente à réagir à la série; . La première monographie scientifique de la série est George R. R. Joseph Rex Young, un universitaire néo-zélandais, a écrit Martin and the Fantasy Form

Entre la diffusion de l'épisode pilote de Game of Thrones et la publication de A Dance with Dragons, les performances de vente de la série A Song of Ice and Fire sur la liste des best-sellers de fiction imprimée et électronique du New York Times en 2011 ont été solides.

Les chiffres de vente totaux rapportés de la série A Song of Ice and Fire varient. Le New Yorker rapportait en avril 2011 (avant la sortie de A Dance with Dragons) que plus de 15. Selon Reuters, les livres se sont vendus à plus de 24 millions d'exemplaires aux formats imprimé, numérique et audio. En mai 2011, le Wall Street Journal rapportait que plus de six millions d'exemplaires avaient été vendus en Amérique du Nord. USA Today a rapporté 8. 5. La série a été traduite dans plus de 20 langues, le cinquième livre étant traduit dans plus de 40 langues, selon USA Today. Martin a été estimé être le 12e auteur le mieux rémunéré au monde en 2011 par Forbes, gagnant 15 millions de dollars.

Les éditeurs de Martin s'attendaient à ce que A Game of Thrones soit un best-seller, mais le premier opus n'a même pas atteint le bas de la liste des best-sellers. Martin n'était pas surpris, car c'est "un jeu de dupes de penser que quelque chose réussira ou d'y compter. ". Cependant, le livre a progressivement gagné le soutien enthousiaste des librairies indépendantes et sa popularité s'est accrue grâce au bouche à oreille. La popularité de la série est montée en flèche dans les volumes suivants, les deuxième et troisième volumes apparaissant sur les listes des meilleures ventes du New York Times en 1999 et 2000, respectivement. Les anciens écrits de Martin ont reçu une nouvelle attention à la suite de la série, et son éditeur américain Bantam Spectra prévoyait de réimprimer ses romans solo épuisés.

Le quatrième opus, A Feast for Crows , a été un best-seller instantané lors de sa sortie en 2005, faisant ses débuts au numéro un sur la liste des best-sellers de fiction à couverture rigide "The New York Times" le 27 novembre 2005, indiquant que les livres de Martin attiraient les lecteurs grand public. . En 2010, l'édition de poche de A Game of Thrones a atteint sa 34e impression, dépassant la barre du million d'exemplaires. Avant même sa diffusion, l'émission télévisée avait stimulé les ventes de livres, avec A Song of Ice and Fire approchant une croissance à trois chiffres d'une année sur l'autre. Bantam espérait que les liens augmenteraient encore plus les ventes, et l'éditeur britannique de Martin, Harper Voyager, espérait que les lecteurs redécouvriraient leur autre littérature fantastique épique. Avec un 4 rapporté. 5

A Dance with Dragons en était à sa sixième impression lors de sa sortie en juillet 2011, avec plus de 650 000 livres cartonnés imprimés. Il a également enregistré les ventes uniques et le premier jour les plus élevées de tous les nouveaux titres de fiction publiés en 2011 à l'époque, vendant 170 000 couvertures rigides, 110 000 livres électroniques et 18 000 livres audio le premier jour. Le 31 juillet 2011, A Dance with Dragons est en tête de la liste des best-sellers du New York Times. Contrairement à la plupart des autres grands titres, le cinquième volume s'est vendu plus d'exemplaires physiques que d'exemplaires numériques au début, mais Martin est devenu le dixième auteur à vendre 1 million d'exemplaires. En 2011 et 2012, les cinq volumes et le coffret de quatre volumes figuraient parmi les 100 livres les plus vendus aux États-Unis.

La série télévisée a considérablement augmenté les ventes de livres et d'objets de collection tels que les coffrets, les marchandises et d'autres articles. La série télévisée a également contribué à élargir la portée géographique des livres en les présentant à de nouveaux clients sur des marchés émergents tels que l'Inde et le Brésil. Tout cela a entraîné une augmentation significative des ventes globales de livres. La série de livres s'était vendue à 90 exemplaires en avril 2019

"Après tout, comme certains d'entre vous l'ont souligné dans vos e-mails, j'ai soixante ans et je suis gros, et vous ne voulez pas que je 'tire un Robert Jordan' et que je vous refuse votre livre. ". D'accord, j'ai le message. Tu ne veux pas que je travaille sur autre chose que A Song of Ice and Fire. Déjà. (Eh bien, peut-être que ça va si je prends une fuite de temps en temps ?)"

—Georges R. R. Le blog de Martin en 2009

Les romans de Martin lui ont progressivement valu une réputation dans les cercles de science-fiction au cours des années 1980 et au début des années 1990, malgré le fait qu'il ne recevait que quelques lettres de fans par an avant Internet. La base de fans de Martin s'est agrandie après la sortie de A Game of Thrones, avec des sites de fans qui se sont multipliés et une société de fans de type Trekkie qui se réunit régulièrement. Westeros. org, l'un des sites de fans A Song of Ice and Fire les plus populaires, avec environ 17 000 membres inscrits en 2011, a été cofondé en 1999 par Elio M, un fan suédois d'origine cubaine. García, Jr. , ainsi que Linda Antonsson, qui lui a fait découvrir la série ; . The Brotherhood Without Banners, un fan club mondial non officiel, a été fondé en 2001. Les bons amis de Martin incluent leurs fondateurs et d'autres membres de longue date

Martin maintient un site Web officiel et un blog animé avec l'aide de Ty Franck. Il interagit également avec les fans en répondant aux e-mails et aux lettres, bien qu'il ait déclaré en 2005 que leur volume pourrait rester sans réponse pendant des années. Comme il existe aujourd'hui différents types de conventions, il assiste à trois ou quatre conventions de science-fiction par an simplement pour renouer avec ses racines et rencontrer de nouvelles personnes. Il ne lit plus les babillards électroniques, donc son écriture n'est pas influencée par les fans prévoyant les rebondissements de l'intrigue et interprétant les personnages différemment de ce qu'il avait l'intention de faire.

Alors que Martin considère la majorité de ses fans comme "géniaux" et aime interagir avec eux, certains d'entre eux se sont retournés contre lui en raison du retard de six ans dans la sortie de A Dance with Dragons. En 2009, un groupe de fans mécontents connus sous le nom de GRRuMblers s'est formé, créant des sites Web tels que Finish the Book, George et Is Winter Coming? . Le New York Times a rapporté que Martin était fréquemment harcelé lors de signatures de livres. Selon le New Yorker, c'est "une quantité étonnante d'efforts à consacrer à dénoncer l'auteur de livres que l'on prétend aimer. ". Peu d'auteurs contemporains peuvent se targuer d'avoir suscité une telle passion chez leurs lecteurs. "

Prix ​​et nominations[modifier | modifier le code]

Œuvres dérivées

Romans

Martin a écrit un certain nombre de nouvelles préquelles. Trois romans se déroulant 90 ans avant les événements de la série de romans suivent les aventures de Ser Duncan le Grand et de son écuyer "Egg", qui devint plus tard le roi Aegon V Targaryen. Bien que les deux personnages soient mentionnés dans A Storm of Swords et A Feast for Crows, les histoires n'ont aucun lien direct avec l'intrigue de A Song of Ice and Fire. Le premier opus, The Hedge Knight, est apparu dans l'anthologie Legends en 1998. The Sworn Sword a été publié dans Legends II en 2003. Les deux ont été adaptés en romans graphiques plus tard. The Mystery Knight, la troisième nouvelle, a été publiée pour la première fois dans l'anthologie Warriors en 2010, et elle a été adaptée en roman graphique en 2017. A Knight of the Seven Kingdoms , une collection illustrée des trois premières nouvelles, est sortie en 2015

La nouvelle La princesse et la reine, ou, les Noirs et les Verts a été publiée dans l'anthologie Dangerous Women de Tor Books en 2013 et explique une partie de la trame de fond de Targaryen deux siècles avant les événements des romans. The Rogue Prince, or, a King's Brother , publié dans l'anthologie Rogues de 2014 , est une préquelle des événements de La princesse et de la reine. The Sons of the Dragon , une nouvelle publiée dans l'anthologie 2017 The Book of Swords , raconte l'histoire des deux fils d'Aegon le Conquérant, Aenys I et Maegor I "The Cruel. ". Ces trois histoires ont été incluses dans Fire

Les ensembles de chapitres des romans ont également été compilés en trois romans publiés par Science Fiction and Dragon d'Asimov entre 1996 et 2003.

  • Blood of the Dragon (juillet 1996), basé sur les chapitres Daenerys de A Game of Thrones
  • Path of the Dragon (décembre 2000), adapté des chapitres Daenerys de A Storm of Swords
  • Arms of the Kraken (mars 2003), basé sur les chapitres de A Feast for Crows 'Iron Islands

Feu et sang

Feu. Le 20 novembre 2018, le premier volume est sorti

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Alors que la popularité de la série augmentait, HBO a choisi A Song of Ice and Fire pour une adaptation télévisée en 2007. Fin 2009, un épisode pilote a été produit et en mars 2010, un engagement de série pour neuf épisodes supplémentaires a été pris. Game of Thrones a été créé en avril 2011 avec un succès et des cotes d'écoute généralisés (voir). Deux jours plus tard, le réseau a renouvelé l'émission pour une deuxième saison pour couvrir A Clash of Kings. Peu de temps après la fin de la première saison, l'émission a reçu 13 nominations aux Emmy Awards, dont une série dramatique exceptionnelle, avec le portrait de Peter Dinklage de Tyrion Lannister remportant la conception du titre principal exceptionnel et le meilleur acteur de soutien dans une série dramatique. HBO a annoncé un troisième renouvellement de saison en avril 2012, dix jours après la première de la saison 2. La troisième saison n'a couvert qu'environ la première moitié de A Storm of Swords en raison de la longueur du livre correspondant

Martin a révélé les principaux points de l'intrigue aux producteurs David Benioff et D. B. Weiss au début du développement de la série. B. Weiss. Martin était convaincu qu'il aurait terminé au moins The Winds of Winter avant que l'émission télévisée ne le rattrape. Néanmoins, il y avait des inquiétudes généralisées quant à la capacité de Martin à garder une longueur d'avance sur le spectacle. En conséquence, en 2013, les scénaristes en chef Benioff et Weiss ont appris plus de futurs points de l'intrigue de Martin pour les aider à planifier les nouvelles saisons possibles de l'émission. Cela comprenait les histoires de conclusion pour tous les personnages principaux. Des écarts par rapport aux intrigues des livres ont été envisagés, mais une interruption de deux ans pour attendre de nouveaux livres n'était pas une option (car les enfants acteurs grandissaient et la popularité de la série diminuait)

Peu de temps après la première de la saison 3 en mars 2013, HBO a annoncé que Game of Thrones reviendrait pour une quatrième saison, couvrant la seconde moitié de A Storm of Swords ainsi que les débuts de A Feast for Crows et A Dance With Dragons. La saison 3 de Game of Thrones a été nominée pour 15 Emmy Awards. HBO a renouvelé Game of Thrones pour une cinquième et sixième saison deux jours après la quatrième saison diffusée en avril 2014. La saison 5 a été créée le 12 avril 2015 et a établi un record du monde Guinness pour le plus grand nombre d'Emmy Awards pour une seule saison et une seule année, remportant 12 nominations sur 24, dont une série dramatique exceptionnelle. 8 personnes ont regardé ces épisodes. Martin a confirmé le 2 janvier 2016 que le sixième volume ne sortirait pas avant le début de la sixième saison de la série HBO. Le 24 avril 2016, la sixième saison a été créée. Ces épisodes ont reçu le plus de nominations pour les 68e Primetime Emmy Awards, recueillant 23 nominations et remportant 12 prix, dont celui d'une série dramatique exceptionnelle. Le 16 juillet 2017, la septième saison a été créée. Le 14 avril 2019, la huitième et dernière saison a été créée

House of the Dragon , une série préquelle dérivée basée sur Martin's Fire , a ensuite été créée. Le 21 août 2022, la première saison a été créée

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

A Song of Ice and Fire a engendré une industrie artisanale de produits de rechange. Fantasy Flight Games a publié un jeu de cartes à collectionner, un jeu de société et deux collections d'œuvres d'art basées sur la série A Song of Ice and Fire. Guardians of Order et Green Ronin ont tous deux sorti des jeux de rôle. En 2011, Dynamite Entertainment a adapté A Game of Thrones en une bande dessinée mensuelle portant le même titre. Un jeu vidéo Game of Thrones est actuellement disponible ou en développement. Cyanide's Genesis (2011) et Game of Thrones (2012) ont tous deux reçu des critiques médiocres de la part des critiques. Le jeu de réseau social Game of Thrones Ascent (2013) de Disruptor Beam permet aux joueurs de vivre la vie d'un noble pendant la période de la série. Random House a publié The Lands of Ice and Fire, un livre de cartes officiel qui comprend des cartes anciennes et nouvelles du monde de la glace et du feu. Le monde de glace, un livre compagnon. propriétaires de l'organisation Elio M. García Jr. et Linda Antonsson, sorti en octobre 2014. D'autres produits sous licence incluent des répliques d'armes grandeur nature, une variété de figurines de collection, des répliques de pièces de monnaie Westeros et une pléthore d'articles cadeaux et de collection basés sur la série télévisée HBO. En raison de la popularité de la série HBO, sa version du trône de fer est devenue une icône pour toute la franchise médiatique.

Quelle est la longueur totale de tous les livres de Game of Thrones ?

J'ai lu le premier livre, A Game of Thrones, après avoir regardé la saison 1 de l'émission HBO du même nom, mais je n'ai jamais eu le temps de lire les livres deux à cinq. .

Combien de temps me faudra-t-il pour terminer Game of Thrones ?

Lire à une vitesse de 300 WPM, le lecteur moyen mettrait 16 heures et 55 minutes pour lire George R. R. Le Trône de Fer de Martin. R. Martin. How Long to Read gagne de l'argent grâce aux achats Amazon éligibles en tant qu'associé Amazon.

Quelle est la taille des livres Game of Thrones ?

Le premier livre de la série, A Game of Thrones, a été publié en 1996. 298 000 mots . C'est le plus court du groupe. Au troisième livre, A Storm of Swords, publié en 2000, le nombre de mots était passé à 424 000. A Dance with Dragons, publié en 2011, est presque aussi long à 422 000 mots.

Quelle est la taille du premier livre de Game of Thrones ?

Information produit

John Conner
John Conner
John Conner has written about blogger for more than 5 years and for congnghe123 since 2017

Member discussion

       

Related Posts